Une autre année, une autre page à tourner et cette fois-ci je dirais même un long chapitre parce que 2020 c’est aussi la fin d’une décennie, le point culminant de dix belles et moins belles histoires de 365 pages (on s’obstinera pas pour les années bissextiles merci).

C’est le 31 décembre et comme toujours je prends un moment pour penser à tous mes hiers et mes avant-hiers depuis janvier et je m’émerveille devant le temps qui passe, les minutes les secondes qui s’envolent comme des petits fragments de poussière. La magie du sablier, l’année s’est encore écoulée sans que je m’en rende compte, je suis la même qu’hier et pourtant je ne suis pas du tout celle que j’étais le 1er janvier 2019 tout a changé c’est vrai. Un jour à la fois on ne voit rien mais la vie bouge.

Le plus hallucinant c’est de regarder encore plus loin derrière, reculer la cassette, repasser à travers tous mes souvenirs des dix dernières années, il y en a beaucoup et c’est tant mieux ils m’ont façonnée construite détruite puis rebâtie. En 2010, j’avais 13 ans le coeur incompris d’une pré-adolescente j’écoutais Love the Way You Lie en boucle dans les écouteurs de mon iPod Touch en marchant pour l’école parce que mon p’tit crush m’avait fait d’la peine et Rihanna et Eminem me comprenaient tellement.

Je voulais devenir enseignante ou photographe ou écrivaine ou journaliste je savais pas mais j’avais le temps. Aujourd’hui je suis là où je veux être et c’est l’important.

En dix ans j’ai eu le coeur brisé mais j’ai aimé, j’ai souvent échoué mais j’ai réussi beaucoup aussi, j’ai vécu quelques petites crises existentielles (j’suis qui?), j’ai appris à aimer le café (trop), j’ai stressé en masse, j’ai pleuré en masse, mais surtout j’ai ri — oui, en masse, j’ai même quelques rides autour des yeux pour le prouver et je suis en paix avec les traces du temps et ses petites fripures (j’ai aussi inventé beaucoup de mots en dix ans).

J’ai voyagé, je me suis mise au défi, je me suis trompée, j’ai changé d’idée(s). J’ai quitté le nid familial (trop tôt dirait maman), j’ai choisi une carrière, je me suis trompée, j’ai changé d’idée(…s).

31 décembre 2019. Je suis bien. Reconnaissante. Chanceuse. Contente de ma personne, mon travail, mes amours, mes amitiés, mon appartement, ma vie, mon toute. Contente même des épreuves et des échecs parce que je suis encore là malgré tout alors pourquoi s’en faire c’est inévitable de toute façon. J’apprends encore à me connaître j’ai 23 ans et je suis loin même très loin d’avoir les réponses à tout (j’suis qui?) mais je suis entourée de gens merveilleux qui m’aident à avancer et à me comprendre et à trouver les morceaux manquants dans mes nombreux casse-têtes.

Je n’ai pas toujours été gentille avec moi-même dans les dernières années souvent trop exigeante mais en 2019 j’ai pris le temps de m’écouter et de me respecter et c’est ce que je veux apporter avec moi en 2020. Ça, et vivre sans tenir compte du regard des autres, c’est ma résolution c’est difficile mais j’y travaille et ça viendra (fingers crossed).

J’aime penser que la petite moi de 13 ans serait fière de me voir aujourd’hui. J’en aurais long à lui raconter, du beau et même du laid mais c’est tant mieux c’est l’important.

Et maintenant je suis curieuse de mes demains et mes après-demains ce qu’ils vont m’apporter. C’est excitant et rassurant de réaliser que les personnes les plus importantes de notre vie on ne les a pas encore toutes rencontrées, que la plus belle expérience de notre vie on ne l’a sûrement pas encore vécue, que notre endroit préféré sur la Terre on ne l’a peut-être pas encore vu, c’est beau l’incertitude.

On se donne rendez-vous dans dix ans ou en tout cas c’est ça qu’ils disent.

Bonne année grand nez.

Image de couverture:
©Dan Ezekiel (Unsplash)

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s